Filtrar por género

C dans l'air

C dans l'air

France Télévisions


Caroline Roux, du lundi au jeudi et Axel de Tarlé les vendredis et samedis rendent compte en direct, en compagnie d’experts, de ce qui fait l’actualité et donnent aux téléspectateurs les clés nécessaires pour la comprendre et l’appréhender dans sa globalité. En fin d’émission, ils répondent aux questions posées par les téléspectateurs par SMS, Internet ou via les réseaux sociaux.

Retrouvez C dans l’air en replay sur france.tv  : http://bit.ly/c-dans-l-air-podcast

967 - CHINE / ÉTATS-UNIS : VERS LA GUERRE DE TAÏWAN ? – 19/10/21
0:00 / 0:00
1x
  • 967 - CHINE / ÉTATS-UNIS : VERS LA GUERRE DE TAÏWAN ? – 19/10/21

    CHINE / ÉTATS-UNIS : VERS LA GUERRE DE TAÏWAN ? – 19/10/21 Invités ANTOINE BONDAZ Chercheur spécialiste de la Chine Fondation pour la recherche stratégique PIERRE HASKI Chroniqueur international - « France Inter » et « L’Obs » ARMELLE CHARRIER Éditorialiste en politique internationale - « France 24 » ALICE EKMAN Sinologue Auteure de « Rouge vif, l'idéal communiste » Après être sortie vite et fort de la crise liée au Covid-19, la deuxième puissance économique mondiale connaît un sérieux coup de frein. Le PIB de la Chine a progressé de 4,9 % au troisième trimestre sur un an, selon les données publiées lundi à Pékin. Une performance que beaucoup de pays rêveraient d’égaler mais qui pour l’Empire du Milieu est la plus faible depuis le rebond post-Covid19. Surtout par rapport au trimestre précédent, la croissance chinoise est quasi nulle, progressant de 0,2 %, soit le deuxième trimestre le plus faible jamais enregistré depuis 2010 au moins, relève Capital Economics. Alors pourquoi l’économie chinoise s’est-elle enrayée ? Avec la reprise économique mondiale, le géant asiatique fait face à des problèmes d'approvisionnement : outre les pénuries de composants et la flambée des coûts des matières premières qui impactent l’ensemble des économies du globe, « l'atelier du monde » est confronté à des coupures d'électricité massives, liées principalement à une pénurie de charbon. Un phénomène qui s'est étendu ces dernières semaines dans le pays, contraignant des usines à arrêter ou à réduire leur production dans une vingtaine de provinces. A cela viennent s’ajouter les difficultés connues par l’immobilier et la construction, deux secteurs qui tiennent une place considérable dans l’économie chinoise. (BNS). En cause : un resserrement des conditions de crédit et les déboires du géant Evergrande. En septembre, le promoteur a reconnu qu'il ne pourrait peut-être pas honorer tous ses engagements. Il traîne une ardoise estimée à près de 260 milliards d'euros, qui menace par effet de domino le reste de l'économie. Malgré une tempête sur les marchés financiers en septembre, Pékin n'a toujours pas dit s'il se porterait ou non au secours de l'entreprise au bord de la faillite. Confrontée à une série de chocs, la croissance chinoise connait un net ralentissement qui inquiète le reste du monde, jusqu’en Europe - pour des raisons économiques, mais aussi de tensions géopolitiques. Car la situation est extrêmement préoccupante en mer de Chine. Depuis maintenant plusieurs semaines, les relations diplomatiques entre la Chine et Taïwan sont au plus mal, en particulier à cause du survol de plus de 150 avions de l’Armée populaire de libération au-dessus de la zone aérienne de défense de l'île, événement vécu comme une provocation à la suite des propos du président chinois. Xi Jinping avait début octobre, à l’occasion des commémorations du 110e anniversaire de la révolution de 1911, promis une « réunification » pacifique avec Taïwan et avait mis en garde les États-Unis et les pays européens sur les risques d’apporter leur appui à la jeune démocratie taïwanaise. « La question de Taïwan est une affaire purement interne à la Chine », avait-il martelé. Depuis la tension est loin d’être redescendue : l'armée chinoise a condamné ce dimanche 17 octobre les Etats-Unis et le Canada qui ont envoyé en fin de semaine des navires de guerre dans le détroit de Taïwan, estimant que ces initiatives représentaient une menace pour la paix et la stabilité dans la région. De leur côté, les États-Unis se sont dit « très inquiets », après un article du Financial Times affirmant que la Chine a lancé un missile hypersonique en août dernier. Une affirmation démentie par l’Empire du Milieu. Alors jusqu’où peut aller l’escalade entre Pékin et Washington ? La question taïwanaise peut-elle déclencher la Troisième Guerre mondiale ? Pourquoi le net ralentissement de la croissance chinoise inquiète-t-il l’Europe ? Depuis plusieurs mois le régime chinois opère un retour en force dans la sphère économique et consolide son emprise sur la société. Que signifie cette reprise en main du régime ? DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Alexandre Langeard PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

    Tue, 19 Oct 2021 - 1h 04min
  • 966 - FLAMBÉE DE L'ESSENCE... RETOUR DES GILETS JAUNES ? – 18/10/21

    FLAMBÉE DE L'ESSENCE... RETOUR DES GILETS JAUNES ? – 18/10/21 Invités CHRISTOPHE BARBIER Éditorialiste politique Directeur de la rédaction - « Franc-Tireur » JÉRÔME FOURQUET Directeur du département Opinion - IFOP Auteur de « La France sous nos yeux » EMMANUELLE ANIZON Grand reporter – « L’Obs » Spécialiste des mouvements contestataires MATHIEU PLANE - Économiste Directeur adjoint du département Analyse et Prévision - OFCE Il y a tout juste trois ans, en octobre 2018, naissait le mouvement des gilets jaunes. Un mouvement de protestation contre l’augmentation du prix des carburants, issu de la hausse de la taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE), qui allait mettre des milliers de Français dans les rues et sur les ronds-points. Aujourd'hui, alors que les prix de l'essence, du gaz, de l'électricité flambent, des gilets jaunes ont décidé de revenir sur les ronds-points. Ce week-end des opérations escargot ont été organisées sur les routes quand d’autres participaient à des manifestations ou investissaient des ronds-points. Ce ne sont pas de grands rassemblements mais le mouvement devrait se poursuivre et il est suivi de très près par le gouvernement, échaudé par la crise de 2018. Face à la montée spectaculaire des prix des carburants, essence et fioul, l’exécutif a décidé cette fois de ne pas perdre de temps pour éviter une explosion sociale, à seulement six mois de la présidentielle. Emmanuel Macron a fait la promesse la semaine dernière de "ne laisser personne dans le désarroi." De son côté, le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, a confirmé ce lundi que le gouvernement planchait bien sur une aide financière ponctuelle aux automobilistes, privilégiant l’idée d’un "chèque carburant" à toute idée de baisse de la fiscalité. Cette aide viendrait s’ajouter aux mesures déjà mises en place le mois dernier, avec versement prévu en décembre, d’un chèque énergie exceptionnel de 100 euros pour les près de 6 millions de ménages bénéficiant déjà de ce dispositif. Par ailleurs, le gouvernement a également décidé le gel des tarifs réglementés du gaz jusqu'en avril et un plafonnement à 4 % de la hausse des prix de l'électricité. Mais ces mesures sont jugées insuffisantes pour les gilets jaunes qui ce week-end dans les cortèges faisaient part de leurs inquiétudes quant à l’augmentation de la facture énergétique et formulaient des revendications sur le pouvoir d'achat, un sujet redevenu central depuis la rentrée. Sondage après sondage, le constat est en effet toujours le même : le pouvoir d’achat est l’une des principales, si ce n’est la première préoccupation des Français. Parmi eux, on compte nombre de foyers modestes et de retraités. Car si les pensions augmentent chaque année, depuis maintenant dix ans la hausse est inférieure à l’inflation. Résultat, le pouvoir d’achat des retraités s’érode. D’après une annexe au projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2022 discuté ce mercredi 20 octobre à l’Assemblée nationale, "les pensions du régime général, de la fonction publique et de l’Agirc-Arrco liquidées en 2010 garantissent en 2021 un pouvoir d’achat inférieur à celui qu’elles donnaient lors de leur liquidation en 2010". Face à ce décrochage certains séniors ont décidé de manifester début octobre. Ils demandent une revalorisation de leur pension pour faire face à l’inflation. Des Français à qui Jean-Luc Mélenchon s’est adressé particulièrement ce week-end. Le leader de la France Insoumise a lancé depuis Reims un mouvement politique : "Union populaire". Un nouveau nom sur lequel le candidat à la présidentielle souhaite s'appuyer pour rassembler les électeurs de gauche au-delà de la seule base de la France Insoumise et pour faire revenir vers les bureaux de vote nombre de Français abstentionnistes. DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney, Franck Broqua, Alexandre Langeard PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

    Mon, 18 Oct 2021 - 1h 04min
  • 965 - SOIRÉE SPÉCIALE : POUTINE, LE MAÎTRE DU JEU – 17/10/21

    POUTINE, LE MAÎTRE DU JEU – 17/10/21 SOIRÉE SPÉCIALE présentée par Caroline Roux DOCUMENTAIRE RÉALISÉ par Marie Lorand ÉCRIT par Barbara Stec & Marie Lorand PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

    Sun, 17 Oct 2021 - 1h 31min
  • 964 - ÉMISSION SPÉCIALE : POUTINE, LE MAÎTRE DU JEU – 17/10/21

    POUTINE, LE MAÎTRE DU JEU – 17/10/21 ÉMISSION SPÉCIALE Invités FRANÇOIS CLEMENCEAU Rédacteur en chef international - « Le Journal du Dimanche » PHILIPPE DESSERTINE Directeur de l’institut de Haute Finance CLÉMENTINE FAUCONNIER Politologue spécialiste de la Russie Maîtresse de conférences en science politique - Université de Haute-Alsace LAURE MANDEVILLE Grand reporter - « Le Figaro » Ancienne correspondante en Russie Le Président américain Joe Biden l’a qualifié de “tueur” en mars dernier, un compliment qui lui a très vite été retourné. Une escalade verbale au parfum de guerre froide entre le président américain et Vladimir Poutine. Pourtant, le chef du Kremlin n'a jamais paru aussi fort : après 22 ans au pouvoir et une nouvelle victoire aux élections en septembre dernier, une révision constitutionnelle le rend désormais éligible jusqu’en 2036, et donc plus «tsarifié» que jamais. En deux décennies, Poutine a ainsi réussi à éliminer toute réelle concurrence politique autour de lui. Son seul adversaire sérieux, Alexeï Navalny, croupit dans une colonie pénitentiaire après avoir été empoisonné ; ses partisans sont arrêtés par milliers et les pressions occidentales n’y font rien. Porté par des médias aux ordres, Poutine reste soutenu, en apparence du moins, par 60 % de sa population, malgré la pandémie et une économie au ralenti. Sur la scène internationale, le maître du Kremlin multiplie les offensives : ingérences électorales, annexions territoriales, affaires d’espionnage, recours à des armes interdites … Poutine s’affranchit de toutes les règles et rien ne semble arrêter cet ancien espion qui rêve d’une Russie au centre du jeu, et vivant dans une paranoïa - alimentée par des services secrets devenus surpuissants - de l’ennemi aux portes du pays. En pleine actualité, la Russie de Poutine inquiète à différents niveaux. Gros exportateur de gaz, elle est accusée de chantage énergétique sur les Européens avec des prix qui bondissent à la veille de l'hiver. L'enjeu serait de contraindre l'Europe à s'engager sur des contrats de plusieurs années.Son rapprochement avec la Chine pose aussi question. Ces deux régimes autoritaires s’épaulent dans leur lecture commune des relations internationales. En France enfin, alors que la campagne pour la présidentielle démarre, l'éventualité d'une ingérence russe est redoutée par beaucoup. La question est en réalité de savoir jusqu’où Poutine est prêt à aller pour se maintenir au pouvoir. Quel est son pouvoir de nuisance au sein de nos démocraties occidentales, dont il est devenu le meilleur ennemi? Des questions que nous avons posées à ceux qui ont directement côtoyé Vladimir Poutine : Le porte-parole du Kremlin mais également François hollande ou l'actuel Ministre des affaires étrangères. A l’occasion d’une nouvelle soirée spéciale C dans l’air, Caroline Roux vous emmène à la rencontre d’un homme à sang froid et à la poigne de fer. Une personnalité rude et glaciale, ceinture noire de la diplomatie dans un monde digne des plus grands films d’espionnage. Des tranchées du Donbass aux pavés de la Place Rouge, en passant par les coulisses du parlement européen et les stades centrafricains, une plongée au cœur du système Poutine avec les meilleurs experts de C dans l’Air et la participation d’invités exceptionnels, interviewés par Caroline Roux. DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 40 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux DOCUMENTAIRE ÉCRIT par Barbara Stec & Marie Lorand RÉALISÉ par Marie Lorand ÉMISSION RÉALISÉE par Nicolas Ferraro PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

    Sun, 17 Oct 2021 - 39min
  • 963 - PRÉSIDENTIELLE : QUI INQUIÈTE MACRON ? - 16/10/21

    PRÉSIDENTIELLE : QUI INQUIÈTE MACRON ? - 16/10/21 Invités : CÉCILE CORNUDET Éditorialiste politique - « Les Echos » BRUNO JEUDY Rédacteur en chef du service politique - « Paris Match » PASCAL PERRINEAU Politologue - Professeur des universités à Sciences Po CLAIRE GATINOIS Journaliste au service politique - « Le Monde » DIFFUSION : du lundi au samedi à 17h45 FORMAT : 65 minutes PRÉSENTATION : Caroline Roux - Axel de Tarlé REDIFFUSION : du lundi au vendredi vers 23h40 RÉALISATION : Nicolas Ferraro, Bruno Piney PRODUCTION : France Télévisions / Maximal Productions Retrouvez C DANS L’AIR sur internet & les réseaux : INTERNET : francetv.fr FACEBOOK : https://www.facebook.com/Cdanslairf5 TWITTER : https://twitter.com/cdanslair INSTAGRAM : https://www.instagram.com/cdanslair/

    Sat, 16 Oct 2021 - 1h 06min